Nos Bébés Attendent

pour patienter
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Topic émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
esperanda
Langue pendue


Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Topic émotions   Dim 19 Fév à 14:15

Allez, j'ouvre ce topic qui marche bien sur l'autre fofo :p



---------------------
J'ai décidé de lâcher la CNV. Ca a été difficile pour moi de prendre cette décision mais je me sens beaucoup plus zen depuis que c'est le cas Wink
Je croyais énormément à cette méthode, j'y crois toujours d'ailleurs. J'avais donc choisi de l'appliquer, et le fait de ne pas y parvenir me donnait une très mauvaise image de la maman que je suis. Au lieu d'être attentive, souriante, à l'écoute, j'étais plutôt devenue sur les nerfs et aigrie...
En cause le fait que j'attendais beaucoup trop de mes enfants par le biais de l'empathie, des messages je et de la coopération. Et je me suis rendue compte très récemment qu'il faut être d'accord avec le fait que les enfants puissent refuser nos demandes pour que ça marche vraiment. Mon problème c'est que je ne supporte pas qu'ils puissent refuser et encore pire ne pas prendre en compte MES humeurs et MES besoins. Du coup je nourris de la rancoeur contre eux au fil de la journée et je finis par être très désagréable et plus patiente du tout.

Donc bon voilà, comme on a beaucoup parlé éducation ensemble, de nos questions, de nos petites victoires, j'avais envie de vous parler de ça aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coralie
Bavard


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Dim 19 Fév à 14:54

Je comprends Espé Surprised "
Je suis assez d'accord avec toi ou je ne trouve pas forcément "naturel" ou" inné" la coopération chez l'enfant Wink
Je suis CNV dans le sens où j ene hurle plus, je ne "punis" plus, seulement des réparations de bêtises Wink Mais pour le reste, je le fais au feeling selon mon ressenti Wink C'est peut-être CNV ce que je fais ou pas queen Mais pour l'instant c'est "notre" façon de fonctionner dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LJ
Langue pendue


Nombre de messages : 94
Localisation : Fréjus
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Topic émotions   Dim 19 Fév à 15:24

Espe flower

je peux te comprendre - je crois en la CNV ainsi que chez les enfants (mais à loooong terme - je suis agréabelement surprise de temps à autre par mes enfants qui intègrent cette façon d'être mais cela fait quand-même des années et c'est loin d'être 100% du temps) mais je ne fais pas toujours dans la CNV, je fais aussi à "l'instinct" ou plus exactement à ce qui vient sur le coup Laughing j'essaie de corriger mais aussi parfois je me rends compte que des fois j'essaie trop et là ça ne marche pas, c'est forcé, ça fait faux et je me sens nulle, dans ces cas-là, un peu comme toi, je relâche un peu la pression sur moi-même et ça revient plus "naturellement" par la suite Wink ne sois pas trop dure avec toi-même, tu as raison d'avoir envie d'être écoutée et comprise par eux aussi flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LJ
Langue pendue


Nombre de messages : 94
Localisation : Fréjus
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Topic émotions   Dim 19 Fév à 15:32

Ah sinon pour parler CNV/ENV etc. j'ai eu une super expérience la semaine dernière, toute simple:
Pour l'anniversaire d'Alizée avec les copines, j'ai fait le jeu des chaises musicales, j'ai expliqué qu'on allait faire deux versions et commencer par celle que tout le monde connaît où on enlève une chaise et l'enfant qui n'en a pas est éliminé et j'ai expliqué qu'après on allait changer les règles (et j'avais briefé Alizée et Raphaël avant pour qu'ils aient déjà compris ce qui a aidé), et j'ai bien vu au moins deux petites et Raphaël (sur les 7 enfants en tout) qui ne prenaient pas trop de plaisir au jeu même quand ils n'étaient pas éliminés, et aussi qu'au fil des parties les enfants tentaient de se venger par groupe sur celle qui avait remporté la partie précédente Rolling Eyes - mais il y a eu aussi de bons moments de danse, de fou rires etc. puis on est passé à la version coopérative où on enlève une chaise mais pas d'enfants - changement radical de comportement (j'en ai été bluffée de voir un effet si immédiat), les enfants en retrait ne l'étaient plus, je faisais deux tours par nombre de chaise pour qu'ils puissent intégrer les changements et ils se sont éclatés, j'ai une photo de tous les enfants sur une chaise (donc 8 puisqu'on a rajouté Alexandre pour la photo) et c'était rigolo, elles cherchaient des solutions, s'aidaient et toutes ont re re re réclamé cette version du jeu Smile
Enfin bref juste pour partager une expérience bien positive d'un tout petit changement qui a eu de grands effets Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minite
Langue pendue


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Dim 19 Fév à 21:09

j'adore ton anecdote sur les chaises musicales LJ Mr. Green

ici je suis une "méchante" maman, à chaque anniversaire ou quasi, on propose les chaises musicales mais toujours en version coopérative uniquement Laughing


esperanda a écrit:
J'ai décidé de lâcher la CNV. Ca a été difficile pour moi de prendre cette décision mais je me sens beaucoup plus zen depuis que c'est le cas Wink
Je croyais énormément à cette méthode, j'y crois toujours d'ailleurs. J'avais donc choisi de l'appliquer, et le fait de ne pas y parvenir me donnait une très mauvaise image de la maman que je suis. Au lieu d'être attentive, souriante, à l'écoute, j'étais plutôt devenue sur les nerfs et aigrie...
En cause le fait que j'attendais beaucoup trop de mes enfants par le biais de l'empathie, des messages je et de la coopération. Et je me suis rendue compte très récemment qu'il faut être d'accord avec le fait que les enfants puissent refuser nos demandes pour que ça marche vraiment. Mon problème c'est que je ne supporte pas qu'ils puissent refuser et encore pire ne pas prendre en compte MES humeurs et MES besoins. Du coup je nourris de la rancoeur contre eux au fil de la journée et je finis par être très désagréable et plus patiente du tout.

Donc bon voilà, comme on a beaucoup parlé éducation ensemble, de nos questions, de nos petites victoires, j'avais envie de vous parler de ça aussi Wink

comme son nom l'indique, la CNV est une méthode de "communication" et non pas d'éducation Wink

J'ai eu la même prise de conscience que toi il y a quelques années, (je crois en avoir parlé sur le forum ? sais plus) quand je donnais un ordre et qu'elles disaient non, je le vivais assez bien, en tout cas j'avais une réaction mesurée. Quand je disais un message je, et qu'elles ne changeaient pas d’attitude ... je devenais méga agressive, c'est horrible. Donc j'ai décidé de n'utiliser les messages je uniquement les fois où je n'attends pas une réponse particulière/précise de leur part.

En fait, quand tu dis un message je, tu te "livres" et c'est difficilement supportable que l'autre donne la sensation d'en avoir rien à faire. Wink

Depuis j'ai fait le tri : si je veux qu'elles obéissent, qu'elles fassent une chose précise et bien j'utilise mes mots en fonction : je donne des ordres, je fais des rappels, des demandes ...
Si je veux juste qu'elles comprennent mon sentiment mais que la façon de le prendre en compte m'est égal, alors je dis un message je.

Je trouve que pas mal de livres/ateliers "mélangent" la communication et l'éducation. Pour moi, je ne pourrais plus revenir en arrière sur la façon de communiquer avec les autres, car c'est plus profond que des mots, c'est un respect des autres et de moi même que j'ai appris à vivre vraiment (je le vis comme cela).
Mais je ne me sens pas en opposition à cela quand je dis "chaussons" ou "stop". Exactement comme quand je donne un travail à un stagiaire au boulot, je lui dis directement ce qu'il doit faire. La CNV n'a rien à faire là dedans.

La CNV m'a surtout servi à supprimer (ou presque Laughing ) les "tu m'énerves !" ou "tu es vraiment enquiquinante là !" ... mais ça n'est pas pour moi une méthode éducative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mari*
Langue pendue


Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 6:47

Bon, je suis censée lire à l'arrache et en français un bouquin que je devrais décortiquer et en anglais... autant dire que je ferais mieux de m'y mettre au lieu de causer! Very Happy

Bref, espé, des bisous! Je comprends bien tes arguments et je pense que tu as raison d'aller dans le sens où tu te sens le mieux Wink
En ce qui me concerne, je trouve mes enfants plutôt pas mal empathiques, chacun dans son style. Entre celui qui voudrait mais qui n'y arrive pas, celle qui veut toujours bien faire et celle qui adore aider mais qui se laisse envahir par ses propres émotions, c'est pas toujours facile d'y trouver son compte, mais j'aime bien là où ça me mène. Ju lui a plus de mal à accepter les refus, à réfléchir avant de dire non ou avant d'intervenir. Bon, par contre moi je crie megere mais j'me soigne! Et oui, c'est nettement plus difficile d'accepter un manque d'empathie qu'un refus d'obéir ; ça ne se pose pas sur le même plan je crois.

J'ai hâte d'avoir l'occase d'essayer les chaises musicales coopératives! Wink Ca me branche bien mais pas encore eu l'occasion. En tout cas c'est cool Jane de nous faire part de ton expérience, j'aurais pas forcément pensé à faire deux tours avec le même nombre de chaises, et clairement c'est une super idée!

D'ailleurs tiens, vu que c'est un peu la cata les relations entre enfants à l'école... (ouais, on a appris vendredi que l'instit d'Etienne dit aux gamins que si on les tape, ils ont le droit de taper en retour... trop génial lui, l'a tout compris ce ***** ) et vu que le vendredi c'est après-midi sympa, j'aimerais savoir si vous connaissez d'autres jeux coopératifs bien funs? Je pense que ça aiderait à remettre une ambiance coolos. Mais j'ai pas trop d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mari*
Langue pendue


Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 6:47

Et sinon aucun de mes gosses n'a envie d'aller à l'école... trop l'top... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esperanda
Langue pendue


Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 11:09

Merci pour votre écoute, j'aurais dû venir poster dès mes premiers doutes en fait.

Minite ce que tu écris me parle beaucoup Wink
En effet dans les livres CNV et ENV sont toujours si étroitement liés, qu'en abandonnant l'un j'ai l'impression de tout lâcher... Alors que je suis toujours contre la fessée et la punition. Donc merci.

Effectivement je prends très mal un refus après un message je. Même si je ne le fais pas sentir à mes enfants de suite. C'est à dire qu'en apparence j'accepte leur refus, sauf que je rumine, j'emmagasine de la colère contre eux (par exemple si je leur dis que j'ai mal à la tête plutôt que va jouer dans ta chambre, et qu'ils continuent à courir à côté de moi, je me dis qu'ils n'en ont vraiment rien à faire de moi etc. et ça ne m'aide pas du tout à être empathique envers eux plus tard dans la journée).

Et puis il y a aussi que je ne peux pas lutter contre ma nature : J'ai besoin d'avoir un minimum de contrôle sur ma maisonnée. C'est comme ça que je me sens bien. Sinon j'ai l'impression de ne rien maitriser et ça me plonge dans un stress énorme. Et ce, même quand tout se passe à peu près bien. La plus petite dispute prend pour moi des proportions difficiles, car j'ai l'impression de ne pas savoir gérer, de ne pas savoir comment réagir, quoi faire, je stresse, je deviens désagréable et je deviens hystérique. Et c'est un cercle vicieux, parce que plus je vire hystérique, plus je perds de la crédibilité, donc moins je gère...

Il m'a fallu du temps pour trouver pourquoi j'avais perdu toute patience... Je m'en confiais à Gypsie Wink je pensais que c'était dû à la fatigue etc. et en partie oui sans doute. Mais pas que. Je pense réellement que le fond du problème était là.

A voir par la suite... A tester... Je vous dirais Wink

Merci encore en tous cas.

Mari Sad Vous allez de déception en déception dans cette école, j'imagine votre désarroi et l'ambiance familiale que ça doit créer. Tout ça à cause d'un type...
Je vous fais de gros bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minite
Langue pendue


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 12:50

Espé je devrais faire lire ton message à mon homme, il se sentirait surement moins seul.

Je trouve que le soucis de pas mal de bouquins ENV c'est qu'ils sont trop "ligth" sur l'aspect "oser dire non". Souvent ils en parlent mais (surement car ils estiment que la plupart des parents le font trop ??? sais pas) c'est souvent trop survolé. Alors que pour moi c'est essentiel.

Je ne reviendrais plus en arrière sur plein de points : plus de punitions, plus de fessées/tapes, plus de jugements/étiquetages, acceptation des émotions de chacun. Je pense que c'est les 4 points essentiels pour moi. (j'en oublie peut être avec le SNU lol). Il m'arrive quand même de faire le contraire de ces 4 points soit sans m'en rendre compte par réflexe (mais ça, petit à petit, en lisant, discutant avec d'autres parents, écoutant mes enfants et m'auto-analysant, je pense que ça diminue de + en +) soit par incapacité ponctuelle à me maitriser (et là je m'excuse et revient dessus ensuite). Mais j'accepte très bien cette "non perfection" aujourd'hui, je fais de mon mieux et de mieux en mieux, c'est déjà pas mal Wink

Cependant, je suis régulièrement "autoritaire" dans le sens que JE décide et ça n'est pas négociable. Ça ne me semble aucunement contradictoire avec ce que j'ai dit plus haut. Je pense que le fait de savoir dire non va avec savoir dire oui et inversement. (et même surement avec savoir dire peut être lol).

Savoir dire non, c'est savoir ne pas se sentir coupable de dire non, assumer son non et accepter les émotions qui en découlent chez l'enfant sans s'en sentir responsable.
Savoir dire oui, c'est savoir dire un vrai oui, un oui auquel j'adhère vraiment et qui ne créé pas de rancœur chez moi. C'est essentiel pour mes non soit fermes et respectueux des enfants que mes oui soit respectueux de moi même et de mes besoins et convictions persos.
Savoir dire peut être c'est accepter que parfois on a du mal à savoir ce que l'on veut vraiment, c'est soit demander à l'enfant d'attendre pour avoir une réponse, soit lui proposer de construire la réponse ensemble. Savoir dire peut être fait diminuer la pression chez le parent je pense : il n'est pas toujours obligatoire d'être sur de mon oui ou de mon non. Wink

Pour l'exemple concret que tu donnes Espé sur ton mal de tête et la demande à l'enfant d'aller ailleurs, c'est exactement le genre de situation où j'ai eu des envies de "meurtre" à une époque avec mes filles. C'est une sensation affreuse de dire son mal, de s'attendre à ce que l'autre le prenne en compte et d'avoir la sensation qu'il s'en fiche complètement.
C'est le genre de chose qui va provoquer des punitions très fortes et très "punition" (en réalité des vengeances : tu me fais souffrir ? et bien tu vas voir moi aussi je peux te faire souffrir), des culpabilisations +++ de l 'enfant (par tentative de rester dans le message je, mais en basculant du coté de la culpabilisation "tu fais souffrir ta mère" ++), des tapes par craquage .... ou alors si la mère le retourne contre elle : un sentiment d'incapacité, un sentiment de culpabilité ... ou alors un rejet total de l'éducation qu'on voulait respectueuse pour revenir dans ce que l'on maitrise mieux, l'éducation avec punition.

A mon avis, il faut être attentif à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Au départ, surtout dans une période de fatigue (car oui ça joue ++), il est vital et urgent de d'abord reprendre la main pour stopper cette accumulation de rancœur.
Mais ensuite, quand on se sent à nouveau "plus dans la maitrise", on peut trouver des réponses plus subtiles. Dans ton exemple, tu parles de dire "j'ai mal à la tête" mais ça, ça n'est qu'un "bout" de message je. Et encore même pas vraiment car il n'y a pas ton sentiment. Il manque ensuite le fait concret, et surtout surtout il manque la demande ! On l'oublie tellement facilement. Et la demande peut être générale (qu'est ce que tu penses pouvoir faire ?) mais elle peut aussi être très précise et je trouve qu'avec les enfants, surtout petits, c'est indispensable.
Quand je disais à mes filles de 18 mois et 4 ans que j'étais fatiguée et que le bruit de leurs jeux me gênaient, que j'avais besoin de calme et qu'est- ce qu'on pouvait faire, elles ne répondaient pas grand chose voire rien. ca me donnait l'impression qu'elles s'en fichaient de moi.
Sauf qu'avec le recul, je le vois autrement. Je vois, je sais, je constate souvent qu'elles ne se fichent pas de moi (et je pense qu'en général les enfants se préoccupent plutôt trop du bien être de leurs parents que pas assez). Pourquoi alors elles ne faisaient ni ne répondaient rien ? Surement car je leur demandais quelque chose de trop difficile pour leurs âges. Elles ne savaient pas quoi faire, elles n'imaginaient pas pouvoir jouer ailleurs car c'était ici qu'elles jouaient autour de la table.
Du coup, proposer plusieurs alternatives dans la partie "demande" du message je est bien plus efficace : est-ce que tu préférés que je te mette la TV, aller dans ta chambre, changer de jeux, aller dans le jardin pour courir autour de la table de jardin ?

Ceci dit, je précise de suite que je ne suis pas du tout en train de dire qu'il faut juste reformuler les messages je et ne jamais imposer. Absolument pas. Je propose juste de faire les 2 : choisir d'imposer pour les choses pour lesquelles nous ne voulons pas négocier (et c'est du respect de soi même) et être attentif à sa formulation pour le reste Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minite
Langue pendue


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 13:00

Mari flower courage pour l'école. La directrice a tenté de recadrer l'instit qui pose problème ?

Sinon tu dis que tu cries, moi aussi je crie, et assez fort et assez souvent en fait. J'ai déjà changé ce que je crie, je crie mais je ne suis pas agressive dans mes mots, c'est déjà ça. Par contre, pour ne plus crier, j'ai encore beaucoup beaucoup de progrès à faire mais je dois dire que ça n'est pas ma priorité en fait. (même si j'y travaille). J'ai la sensation que ce n'est pas les cris en eux même qui sont un problème que ce que l'on crie. A tort ou à raison ? sais pas.

Mais les filles supportent beaucoup mieux mes cris que ceux de mon homme qui sont plus forts et plus fréquents que les miens c'est vrai mais surtout, je trouve, qui sont plus agressifs et/ou plus culpabilisants. Quand il crie, c'est qu'il se sent agressé et il devient systématiquement agressif. Alors que moi, je crie plus souvent pour me faire entendre ou pour montrer que là, on dépasse les bornes des limites. J'ai l'impression que ça fait une différence d'impact chez les enfants. ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esperanda
Langue pendue


Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 13:41

Merci Minite. C'est très juste ce que tu écris, une fois de plus Wink

Je n'ai jamais laissé le bronx s'installer à la maison, je veux dire ça dans le sens que les limites ont toujours été fermes et claires, mais finalement je me suis un peu perdue dans le fait de vouloir trop discuter, négocier, trop les écouter, trop donner de moi-même pour peu recevoir en retour Wink
Pourtant je ne pense pas avoir culpabiliser de dire non. Quoique... peut-être que si finalement... Peut-être que je leur en ai voulu de me forcer à devenir autoritaire... Je réfléchis au fur et à mesure que j'écris là Wink

Et effectivement j'ai lâché du lest avec la grossesse, les semaines suivant la naissance qui ont été assez mouvementées etc. j'ai donc besoin de recadrer tout ça pour me sentir mieux, et peut-être qu'en effet si la patience revient je pourrais retenter avec les exemples que tu cites Wink le fait de donner du concret me parlant +++

Par contre pour moi diminuer les cris est l'objectif principal, et pourtant jamais je n'ai été insultante dans mes cris Wink C'est drole, mais on a chacune des points à travailler, et moi celui-là a toujours été inné : ne pas juger de manière vexante, ne pas me moquer, ne pas dire de choses méchantes Wink
Quand je crie, c'est que je n'ai pas réussi à garder mon calme, que je me suis laissée déborder par ma colère, et je me déteste quand je suis comme ça ! Je pense que les cris entretiennent ma colère, que quand j'ouvre les vannes je n'arrive plus à les refermer et que non je ne redeviens pas patiente et calme parce que c'est sorti, au contraire je deviens hargneuse de mettre mise dans cet état.

Faut savoir qu'à la base j'étais un trésor de patience infinie, enfin presque Razz et que là je crie pour pas grand-chose Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire78
Langue pendue


Nombre de messages : 86
Localisation : Montigny le Btx (Yvelines)
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 13:54

minite a écrit:

Mais les filles supportent beaucoup mieux mes cris que ceux de mon homme qui sont plus forts et plus fréquents que les miens c'est vrai mais surtout, je trouve, qui sont plus agressifs et/ou plus culpabilisants. Quand il crie, c'est qu'il se sent agressé et il devient systématiquement agressif. Alors que moi, je crie plus souvent pour me faire entendre ou pour montrer que là, on dépasse les bornes des limites. J'ai l'impression que ça fait une différence d'impact chez les enfants. ????

Tout pareil pour supporter les cris ici de papa et maman. Ca part beaucoup plus en live quand c'est zhom que quand c'est moi.

Ici en ce moment c'est pas simple, j'ai parfois l'impression qu'Ilan a 13 ans plutôt que 6... Il est très fatigué (heureusement c'est les vacances) et ça dégénère souvent.

Le we dernier, il a tapé son frère (ça arrive régulièrement malheureusement) je lui ai donc dit d'aller dans sa chambre, il n'a pas voulu et ça m'a mis en colère, je l'y ait emmené en lui disant que j'étais en colère contre lui, et là il s'est mis à vouloir me tapé, ce qui m'a mis encore plus en colère et je lui ait expliqué, en criant, pourquoi taper n'était pas permis chez nous ni ailleurs, que je ne voulais plus le voir pour le moment qu'il devait rester dans sa chambre, qu'en ce moment j'avais envie de lui mettre une fessée, mais que que taper n'étais pas permis chez nous. Ca a duré un moment car il ne voulait pas rester dans sa chambre et moi je ne voulais pas de lui dans le salon...
Il a fini par rester dans sa chambre, par se calmer, moi aussi... Quand zhom est rentré (il était parti faire du vélo) il a demander pourquoi Ilan était dans sa chambre, j'ai expliqué. Il a été le voir, puis moi j'ai été le voir quand lui et moi avions réussi à être suffisamment calme. Dans ma colère je lui avait dit qu'il d vait rester dans sa chambre jusqu'à l'heure du bain, puis que s'il ne restait pas dans sa chambre c'était sur une chaise sans bouger dans la pièce de vie. C'est ce qu'il a fait.
Après nous avons passé une soirée calme et agréable, il m'avait demandé plusieurs fois s'il pourrait faire la pizza avec moi, tant que j'étais en colère je lui avais dit que je ne savais pas, et finalement j'ai accepté car ni lui ni moi n'étions plus en colère et qu'il n'y avait pas de raison à ce que nous ne partagions pas ce moment.

Mais, ce que c'est dur ces crises comme ça, pour lui, pour moi, pour toute la famille, et malheureusement en ce moment c'est fréquent. Et je me sens tellement démunie, et pas sure de faire du tout ce qu'il faut, mais surtout je n'arrive pas à trouver comment régler à la base un conflit simple : il a tapé son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cicile
Langue pendue


Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 14/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 14:08

Espe on a toutes nous moments ou on gère moins bien Wink

Moi aussi je suis dans la juste mesure avec l'ENV. On a essayé avec l'homme (qui soit dit en passant fait beaucoup d'ENV sans le savoir) dans le total ENV et ca n'a pas du tout marché. Je pense que les enfants sentaient que nous n'étions pas naturels totalement et que l'on ne s'y retrouvait pas Wink

Le tout est de se sentir bien avec ce que l'on est et ce que l'on fait Smile

Claire courage, moi je trouve que l'age de 6/7/8 ans est pas toujours évident avec les garçons. Ti aussi essaie parfois de pousser la limite, il est pourtant du genre raisonnable mais on voit bien que c'est plus fort que lui, qu'il a besoin que l'on recadre +++.
Courage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LJ
Langue pendue


Nombre de messages : 94
Localisation : Fréjus
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 15:10

hello claire love

Cicile a écrit:


Claire courage, moi je trouve que l'age de 6/7/8 ans est pas toujours évident avec les garçons. Ti aussi essaie parfois de pousser la limite, il est pourtant du genre raisonnable mais on voit bien que c'est plus fort que lui, qu'il a besoin que l'on recadre +++.
Courage!!!

Oh non dit pas ça, Raph va avoir 6 ans dans trois semaines Laughing

Bon sinon on a les mêmes modèles de cris chez nous que chez Minite et Claire, du coup mon homme le reproche de crier en disant "tu cries, tu me dis de pas crier comme ça, tu cries fort", mais je vois bien que les enfants sont moins choqués par mes cris et qu'en plus ils écoutent plus, je pense que je ne leur crie pas dessus, juste je crie pour qu'on m'entende/écoute et en effet je ne dis rien d'insultant de menaçant etc. alors que quand zhom crie, me^me moi j'au une sorte de réaction de peur pour eux - pourtant il n'a jamais levé la main sur eux et ne le ferait pas, juste quand il crie ben ça fait peur :sepa:

avant de voir les réponses suivantes je cogitais sur la réponse de minite sur la CNV qui n'est pas toujours de l'ENV et vice-versa et j'ai trouvé un exemple qui illustre la différence pour moi Wink et que je vois souvent, des parents qui communiquent de façon non violente avec leur enfant mais pour donner un order Wink "X tu veux bien descendre de la table du salon s'il te plaît?" ça donne une impression de calme, de non-violence, de choix, donc souvent l'enfant reste où il est alors qu'en fait la maman veut qu'il descende de suite, alors elle répète puis finit par s'énerver etc. Wink dans une situation pareille je dirais simplement "X descend de la table" plus ou moins fortement et en m'approchant pour le faire descendre s'il ne le fait pas - la communication n'est pas CNV c'est un ordre mais pour moi ça reste ENV car je fais respecter les limites et en disant clairement dès le départ de cette façon je laisse entendre que la descente de la table du salon est non négociable, du coup j'évite l'escalade du problème, la frustration du parent non écouté, de l'enfant qui pensait pouvoir rester sur la table etc. et j'évite surement de basculer dans la violence - par contre je vois que je suis perçue quand j'agis ainsi comme une sorte de mère autoritaire, j'ai déjà eu des remarques de ma BM (mais je la reprend) et des parents d'élèves à l'école etc. que soit j'ignore soit je reprend aussi - exemple quand en vendant des crepes je disais clairement à Raphaël de ne pas jouer avec les fils de la crepiere et de s'asseoir tranquil derrière le stand pour manger sa crepe et qu'un parent me dit un truc genre "oh soit plus cool, laisse faire, le pauvre" ou je en sais plus quoi, j'ignore je continue et Raph écoute, fait et mange sa crepe tranquikl sans souffrance Wink et là le parent rajoute un truc à Raph genre "sinon tu seras puni par maman" un peu moqueur et là vlam "ah ben non il ne sera pas punis, on ne punit pas chez nous, hein Raph" Wink et là il a du me prendre pour une folle Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire78
Langue pendue


Nombre de messages : 86
Localisation : Montigny le Btx (Yvelines)
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 15:38

Cicile a écrit:


Claire courage, moi je trouve que l'age de 6/7/8 ans est pas toujours évident avec les garçons. Ti aussi essaie parfois de pousser la limite, il est pourtant du genre raisonnable mais on voit bien que c'est plus fort que lui, qu'il a besoin que l'on recadre +++.
Courage!!!

Ca me rassure pas ça car Ilan a 6 ans et à peine 2 mois What the fuck ?!? Very Happy

LJ a écrit:


Bon sinon on a les mêmes modèles de cris chez nous que chez Minite et Claire, du coup mon homme le reproche de crier en disant "tu cries, tu me dis de pas crier comme ça, tu cries fort", mais je vois bien que les enfants sont moins choqués par mes cris et qu'en plus ils écoutent plus, je pense que je ne leur crie pas dessus, juste je crie pour qu'on m'entende/écoute et en effet je ne dis rien d'insultant de menaçant etc. alors que quand zhom crie, me^me moi j'au une sorte de réaction de peur pour eux - pourtant il n'a jamais levé la main sur eux et ne le ferait pas, juste quand il crie ben ça fait peur :sepa:

C'est exactement ça à la maison.

les relations entre Ilan et son papa sont vraiment pas simples en ce moment :/

Et sinon pour les choses qui sont non négociables, ça m'arrive très souvent quand je dis à Ilan de faire quelque chose et qu'il commence à dire non et à parlementer que je ne discuterais pas avec lui car c'est non négociable. Pour tout le reste ça m'arrive de changer d'avis si ses arguments sont pertinents ou que la solution qu'il me propose me va à moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olive69
Langue pendue


Nombre de messages : 70
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 15:52

Claire j'ai exactement le même à la maison re grr re grr et ça a commencé cet été lorsqu'il avait 6 ans. Il est continuellement dans la provocation, surtout avec son père.
Il se met à pleurer exagérément dès qu'il est contrarié, nous parle mal, répond, ...
Je me souviens que la période 6/7 ans avait été dure avec anaelle aussi...
Et je ne vois pas quoi faire à part le punir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire78
Langue pendue


Nombre de messages : 86
Localisation : Montigny le Btx (Yvelines)
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 15:57

olive69 a écrit:
Claire j'ai exactement le même à la maison re grr re grr et ça a commencé cet été lorsqu'il avait 6 ans. Il est continuellement dans la provocation, surtout avec son père.
Il se met à pleurer exagérément dès qu'il est contrarié, nous parle mal, répond
, ...
Je me souviens que la période 6/7 ans avait été dure avec anaelle aussi...
Et je ne vois pas quoi faire à part le punir...

Tu viens de décrire Ilan ces derniers temps... un vrai bonheur Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minite
Langue pendue


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 16:10

esperanda a écrit:
Quand je crie, c'est que je n'ai pas réussi à garder mon calme, que je me suis laissée déborder par ma colère, et je me déteste quand je suis comme ça ! Je pense que les cris entretiennent ma colère, que quand j'ouvre les vannes je n'arrive plus à les refermer et que non je ne redeviens pas patiente et calme parce que c'est sorti, au contraire je deviens hargneuse de mettre mise dans cet état.

oui je suis d'accord que les cris peuvent entretenir la colère c'est certain. Mais moi quand je crie ça reste toujours ponctuel en fait, je crie une phrase grand maximum, souvent juste quelques mots donc c'est différent je pense. Mon homme qui peut enchainer x phrases en criant, oui ça entretient sa colère et il n'est pas plus calme ensuite, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minite
Langue pendue


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 16:37

Ici c'est ma grande (8 ans) qui est dans une phase de "je réponds sec" on va dire. Ça doit faire quelques mois que ça dure mais j'ai (enfin) la sensation que ça diminue un peu.

Je ne la punis pas (Olivia Wink ) mais je fais un peu comme toi Claire lors des grosses crises oui. Dans ce que tu racontes Claire, hormis que c'est épuisant, rien ne me poserait problème, je suis capable de faire cela sans avoir la sensation d'avoir dérapé. Wink
Je répète et répète aussi fermement et inlassablement les règles. Nous avons aussi structuré certaines règles pour lesquelles nous avions des négociations/crises régulières et ça a beaucoup aidé : par exemple la télé, nous avons défini des maximums pour chaque jour une fois pour toute, pour la voiture, nous avons dit que celui de la famille qui demande le silence est toujours prioritaire car on ne peut pas se séparer etc ... Ça a été difficile à tenir les premières semaines mais ça a beaucoup diminué les crises donc aidé à mieux les gérer.

Après Claire comme toi encore, je trouve que le fait de taper sa sœur est difficile à prévenir. Ce qui aide de façon certaine : moins de fatigue, moins de tension, plus d'attention, plus de tranquillité. Ça c'est pour le travail de fond.

Après dans les périodes à répétition, j'essaie de (re)devenir attentive à ce qu'elles font de loin pour me proposer très en amont du conflit comme médiateur. Ça marche pas mal même si c'est pas suffisant.

Cicile que veux tu dire par "tout ENV" ou "pas tout ENV" ?

LJ j'adore ton exemple du stand de crêpe, je me dis qu'il n'y a pas que moi. Ça m'arrive régulièrement ça de "perturber/étonner" les gens car d'abord ils me trouvent trop dure (car directive) et ensuite trop "laxiste" (car non punitive). D'ailleurs c'est un soucis que j'ai avec mon homme qui, lorsqu'il est fatiguée, a tendance (je trouve) à faire un peu l'inverse : être trop permissif (pour éviter la crise, pour tenter de prendre en compte leur souhait en s'oubliant lui même ...) puis de craquer et de devenir brusque, agressif et/ou culpabilisant. Les 2 m'énervent autant que je le vois dire oui alors qu'il pense non et quand il craque. Et je ne sais pas bien comment l'aider sur le moment ??? Quand on en parle à froid, il est complètement ok sur les principes mais sur le moment, quand ça déborde, je n'arrive pas à l'aider à dire non ou/et à ne pas craquer ... (heureusement c'est pas tous les jours, mais même ça (le fait qu'il gère très bien la majorité du temps) ne semble pas l'aider à se rattraper dans les autres situations).

Sinon des nouvelles d'ici : une copine de ma grande est venue à la maison Dimanche pendant que la petite était à un anniversaire. Ça c'est bien passé même si j'ai pu observer 2 choses : elles ont eu du mal à "démarrer", ce qui m'a donné l'impression qu'elles n'étaient pas vraiment "proches", ensuite elles ont joués au playmo un long moment, ça c'était bien. Et puis on a gouter et là en 5 minutes j'ai mesuré l'écart entre ma fille et sa copine (et surement la plupart des filles de sa classe) : sa copine regarde les symsons, a une DS et en parle avec le noms de jeux ... en moins de 5 minutes, ma grande était "à coté de la plaque" au moins 3 ou 4 fois car elle n'a pas de DS, ne connait donc pas les jeux, ne regarde pas les symsons etc ... Ça ne doit pas l'aider à s'intégrer Wink On va lui proposer de nous parler des choses que ses copines connaissent et elle non et tenter de l'aider à avoir un minimum de culture de cour de récré sans renier nos choix : style lui présenter la famille symsons pour qu'elle connaisse leurs têtes, les noms des personnages mais sans lui montrer la série qui nous semble inadapté etc ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vicounette
Langue pendue


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 17:43

Claire, j'ai aussi un Raphaël qui râle +++ et qui a tendance à hurler et à pleurer à fond quand on lui fait une remarque; ça ne passe pas du tout avec zhom, qui n'est pas CNV ni ENV ni rien du tout :!!: arghhh ! Parfois ça devient une espèce d'escalade et je dois faire le tampon, j'adore !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire78
Langue pendue


Nombre de messages : 86
Localisation : Montigny le Btx (Yvelines)
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 17:50

pareil que toi Vic pour le rôle tampon et pour l'homme pas trop ENV/CNV, même s'il fait de plus en plus d'effort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minite
Langue pendue


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 17:53

et vous faites comment le tampon ? Ici ça arrive à certains moments et je ne sais pas gérer vraiment, souvent à la fin tout le monde s'énerve dont moi qui m'énerve .... pour leur dire de ne pas s'énerver ...la classe lol! je rigole mais je veux bien vos trucs concrets Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vicounette
Langue pendue


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 18:00

est-ce qu'on a dit qu'on avait des "trucs" Laughing ? sans rire, j'essaie d'être assez directive ("Raphaël tu vas t'asseoir là"...) pour séparer les belligérants, je console ou rassure le petit chouineux en lui faisant comprendre que si papa s'est énervé c'est sans doute parce qu'il est allé trop loin, ensuite expédition du petit chouineux hors champ et mise au point avec grand chouineux (ou eng*** lol un peu come toi, sur le thème "je comprends que tu te sois énervé mais bor** de m*** tu peux pas faire attention à tes paroles/ gestes...). Bref c'est...empirique !! et épuisant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire78
Langue pendue


Nombre de messages : 86
Localisation : Montigny le Btx (Yvelines)
Date d'inscription : 16/11/2004

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 18:04

je m'énerve et je crie pour leur dire d'arrêter de crier et de s'énerver c'est assez classique ici aussi Rolling Eyes

En fait souvent je dis stop à tout le monde Ilan et zhom. Et souvent je vais débriefer avec Ilan, je fais du message je pour zhom "papa est en colère, triste, frustré...." Ca se passe en général pas trop mal du coté d'Ilan.
C'est du coté de zhom que c'est plus dur, il arrive pas à "laisser tomber" même si Ilan a "laissé tomber", il faut qu'il lui reparle du truc mais pas en debrieffe plutôt en version engueulade :/
Et surtout ce qui m'énerve et que j'ai du mal à admettre c'est qu'il ne veut pas s'excuser... mais bon il est très dans un schéma, je suis l'adulte, c'est moi qui sait, je dois faire valoir mon autorité et la seule façon d'assoir mon autorité c'est de faire plier l'enfant. Je caricature à l'extrême mais c'est son mode de fonctionnement, car élevé comme ça.

Et le problème de tout ça c'est qu'Ilan rejette parfois son papa qui le vit super mal. Mais je suis sure que si zhom apprenait à passer l'éponge (une fois la tension retombée) et à s'excuser (quand c'est nécessaire) ça irait mieux. mais j'arrive pas à lui faire comprendre

Surtout que c'est un super Papa qui fait beaucoup de choses pour ses enfants et qui a fait des progrès en ENV (l'affichage des pages recap dans les WC de F&M a du aider Very Happy) mais c'est clairement pas la façon dont il a été éduqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vicounette
Langue pendue


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Topic émotions   Lun 20 Fév à 18:06

Citation :
il est très dans un schéma, je suis l'adulte, c'est moi qui sait, je dois faire valoir mon autorité et la seule façon d'assoir mon autorité c'est de faire plier l'enfant. Je caricature à l'extrême mais c'est son mode de fonctionnement, car élevé comme ça

j'ai le même à la maison ! et sans doute les mêmes causes produisant les mêmes effet, le même type de BP !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Topic émotions   Aujourd'hui à 3:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Topic émotions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dessiner des émotions
» petit lien pour les émotions
» Cherche le bon topic
» [Topic Officiel] Je cherche une chanson, aidez-moi!
» Plus Belle La Vie : Le topic des fans !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Bébés Attendent :: juste pour dire de pouvoir papoter :: NTT : Nos Techniciens Travaillent-
Sauter vers: